Kyoto et Nara étapes incontournables du Japon


KYOTO - Le palais Impérial

Le périple que je conseille dans cet article vous emmène dans le sud de l’île de Honshu. Si Tokyo est la ville qui ne dort jamais Kyoto est un havre de paix tandis que Nara est la ville Zen. Avant Tokyo ces deux villes étaient les anciennes capitales du Japon.

Comment se rendre à Kyoto?

Par avion

Je recommande la très bonne compagnie japonaise ANA qui effectue un vol non-stop de Paris-Japon. Service exemplaire qui met tout de suite dans l’ambiance du Japon.

En train

Si vous partez de Tokyo prenez le Shinkensen qui est rapide sur tout l’itinéraire, ponctuel, propre, doté d’une bonne signalétique visuel et audio dans chaque wagon et doté d’un contingent efficace de ressources humaines. Bref, tout le contraire de notre TGV.

Un bonus au passage: sur le trajet Tokyo-Kyoto vous aurez une belle vue sur le mon Fuji à condition de vous installer sur le côté droit du wagon.

Quand visiter Kyoto?

Au printemps quand les cerisiers sont en fleurs, c’est à dire fin mars-début avril. Et en novembre quand les arbres prennent les couleurs d’automne.

Si vous aimez ce site de bons plans de voyages mis à votre disposition ajoutez vos expériences dans la zone commentaires en bas de page avant de fermer cet article. Surtout, faites connaître ce site autour de vous. Merci 😉

Ecrivez-nous …echangeons@voyagez-malin.net

Bon à savoir

En ce qui concerne les bornes de retrait, sachez qu’il est très rare de trouver des distributeurs qui acceptent les cartes de crédit. Pour retirer de l’argent allez dans un Citibank, un bureau de poste ou un Seven Eleven (un mini market qui possède une machine à retrait)

Mes bons plans pour Kyoto

Par le train Shinkansen vous arrivez à Kyoto Station dans l’une des plus grandes gares du Japon. Elle est située au pied de la Kyoto Tower. Le train traverse une immense galerie commerciale abritant une abondance de magasins de luxe. Pas la peine d’aller plus loin pour faire votre shopping.

A elle seule la gare, avec son architecture futuriste, est le premier monument à visiter. Son atrium de 470m de long sur 3 étages avec son toit en damier est exceptionnel.

Les pass pour visiter Kyoto pas cher

A votre arrivée à Kyoto, si vous descendez du Shinkansen,  prenez quelques minutes pour rejoindre le Kyoto Bus Information Center (Prenez « North Exit »). Vous y trouvez toutes les solutions de cartes et pass disponibles à Kyoto.

Il existe quatre ou cinq pass dont le plus utilisé est le City Bus All-day pass, pour 500¥ (on peut le prendre aussi dans le bus). Il va vous servir pour une journée, utilisable autant de fois que vous voulez.

Autre « grand » pass en usage : le Kyoto Sightseeing One and Two-day Pass. Accès aux bus et lignes de métro pour une ou deux journées, respectivement 1 200¥ ou 2 000¥.

Transports en commun

Dans les transports en commun les noms de lieux, stations de train, bus, etc sont écrit avec les 2 alphabets, surtout dans les lieux touristiques. Sur un quai de train et dans le métro les 2 affichages défilent successivement

Insolite

Embarquez  sur la ligne rétro du Sagano Romantic Train, lors d’une escapade à Arashiyama, et faites le trajet retour avec la traversée de la rivière Hozugawa. A la fin de cette promenade insolite en barque, un petit bateau à moteur vous accostera pour vous proposer à manger : brochettes de poulpe, takoyaki, fruits, bières, etc. – à 40 minutes de train JR du centre de Kyoto

En métro

Il existe 2 ligne de métro à Kyoto. La Karasuma Line dans l’axe Nord-Sud qui passe par la gare. Et la Tozai Line qui traverse la ville d’ouest en est/sud-est.

En bus

Les Kyoto City Bus desservent quasiment tous les sites touristiques de la ville. pour se déplacer le document « Bus Navi »est très utile. Il contient une bonne carte de tous les circuits et arrêts de bus.

Les bus touristiques suivent deux itinéraires qui se chevauchent et passent par les monuments et musées principaux de la ville. Le point de départ et d’arrivée se trouve du côté de l’entrée Shinkenzen de la gare de Kyoto. Avec le JR Pass les passagers voyagent gratuitement.

Vous pouvez consulter le plan des bus de la ville en anglais sur le site officiel. Une carte vous indique même les lignes à emprunter afin de vous rendre aux sites touristiques les plus populaires.

En vélo

Le vélo est un mode de déplacement très prisé par les habitants de Kyoto. Kyoto est une ville où je vous recommande le vélo si vous êtes en visite. Vous trouverez beaucoup d’agences de location. Certains hôtel en propose.

Louer un velo et aller balader seul à l’aventure ou en groupe: http://www.kctp.net/en/tour/

Bien que la circulation sur les trottoirs soit interdite les usagers ne se gênent pas pour les transformer en piste cyclables. C’est bien la seule entorse aux règlements que s’autorisent les japonais avec le parapluie tenue d’une main et le guidon du vélo tenu de l’autre.

Marchez c’est gratuit

Pour les marcheurs et marcheuses, d’agréables randonnées sont à faire dans les montagnes qui entourent Kyoto, notamment à l’ouest de la ville, à Arashiyama.

L’ascension du Mont Daimonji et ou encore la montée entre les torii de Fushimi Inari sont aussi des balades incontournables et entièrement gratuites !

Où se loger à Kyoto?

L’hôtel 

L’emplacement de l’hôtel est essentiel. L’endroit doit être stratégique pour vos départs de balade à pied. Être à coté de la gare n’est pas le meilleur endroit à Kyoto. Privilégiez les lieux de Gion, Karawamachi ou encore Karasuma.

Comme partout dans le monde, personnellement j’opte pour des hôtels autour de 100 € la nuit. A ce prix-là vous aurez une chambre grande comme…un camping-car de taille moyenne avec un bloc salle d’eau incorporé. C’est petit surtout si vous voyez avec des grandes valises mais c’est d’une propreté exemplaire avec tous les cosmétiques généralement à disposition dans les grands hôtel européens. 

Kyoto Sanjo Ohashi

Plusieurs visiteurs m’ont recommandé cet hôtel. L’emplacement est proche du quartier de Gion. Calme, à proximité d’un temple et proche du centre cependant, le personnel très sympathique et serviable, la chambre/studio spacieuse (rare au Japon). »

Super rapport qualité prix. Une telle prestation pour ce prix est tres rare au japon. (propre/ spacieux / bien equipé / bonne situation)

Pour en savoir plus Cliquez Ici

Compte tenu de fait que les prix de nuit varient en fonction des évènements dans la ville je ne recommande pas un hôtel en particulier mais je vous renvoie vers le site booking qui est à votre disposition à droite de l’écran.

Un conseil! si vous réservez par cette centrale, dans la fenêtre vous invitant à adresser une requête à l’hôtel choisi, n’omettez pas de préciser que vous souhaitez une chambre avec fenêtre sur la rue. En tout cas pas de fenêtre sur le mur de l’immeuble voisin.

Où manger pas cher à Kyoto?

Takashimaya: Ce grand magasin abrite au 7ème étage le meilleur « resutoran-gai » (rue des restaurants) de la ville.

Daimaru: Dans ce magasin un « resutoran-gai » très fréquenté au 8ème étage. ll propose un excellent rayon de pâtisseries japonaises.

Hananomai: est une chaîne où l’on peut goûter aux spécialités japonaises. Près de la gare c’est un lieu particulièrement prisé par les locaux.

Que voir à Kyoto?

Pour l’ambiance, l’atmosphère zen de Kyoto est particulièrement agréable sur les berges de la Kamogawa.

Le Palais impérial de Kyoto

Il se situe au cœur du parc impérial Kyoto Gyoen de 63 hectares localisé dans le centre-ville. Ancienne résidence de la famille impériale du Japon jusqu’en 1868, ses bâtiments actuels datent de 1855.

La balade ne s’arrête pas là puisqu’il abrite en son sein plusieurs bâtiments officiels tels que l’ancienne résidence impériale Kyoto Gosho, le palais Sento ainsi que l’établissement Kyoto State Guest House

Le Chemin de la philosophie

Descendant le long d’un canal, ce chemin permet notamment de rejoindre à pied les temples Ginkaku-ji et Eikan-do Zenrin-ji. Son pic de visites se situe au moment de la floraison des cerisiers, puisque le canal qui forme la balade est bordé de centaines de sakuras.

Pour éviter la foule, nous vous conseillons de venir visiter le chemin de la philosophie très tôt le matin. Vous profiterez également d’une ambiance encore plus zen.

La Tour de Kyoto

On peut aller boire un verre au bar Sky Lounge Kuu qui se trouve au 11ème étage, soit grimper jusqu’à l’observatoire qui se trouve au sommet de la Tour. Programmez cette visite pour la fin de journée pour profiter du coucher du soleil.

Quelques Temples incontournables

Certains des plus beaux temples du Japon se trouvent à Kyoto. Si la grande majorité d’entre eux sont payants, en général entre 3€ et 4€50 pour l’entrée, on trouve aussi certains site à visiter gratuitement : les sanctuaires Kamo au nord, les deux temples Hongan-ji au nord de la gare ou encore le fameux sanctuaire Yasaka-Jinia à Gion.

Il y a plus de 1 600 temples à Kyoto alors il vous faut faire des choix. Voici les miens

Le Kinkaku-Ji (pavillon d’or) 

Il est entièrement recouvert de feuilles d’or. Un moine fou le brûla dans les années 1950. L’ensemble fut reconstruit à l’identique. Le temple se reflète dans le petit étang qui l’entoure. Il est encore plus beau sous la neige en hiver.

Pour s’y rendre prenez les lignes 101ou 205 à la sortie de la gare de Kyoto. Arrêt à Kinkakujimichi.

Le Fushimi Inari Taisha

Cet immense sanctuaire shintoïste est l’un des plus fascinants du Japon. Plus de 30 000 Torii vermillons sont alignés à touche-touche. Ils s’étendant à flanc de colline dans la forêt. Prenez une photo du pavillon principal puis montez en haut de la colline pour profiter de ce lieu qui ne ressemble à aucun autre. Empruntez le chemin de pèlerinage qui fait le tour du sommet de la montagne.

Depuis la gare prendre la JR Line en direction de Nara. A la 2ème station vous descendez du train. L’entrée du sanctuaire se trouve face à la sortie de la gare.

Le To-Ji Temple

C’est un temple bouddhiste situé dans l’arrondissement de Minami, à la sortie sud-ouest de la gare de Kyoto. To-ji est occupé par plusieurs bâtiments dont les majeurs Kodo et Kondo, placés au centre de l’enceinte.

Mais la construction la plus remarquable du lieu reste sa pagode à cinq étages, d’une hauteur de 55 mètres et construite en 1644. Celle-ci estla plus haute tour en bois du Japon

Kyoto insolite

Les kimonos de Nishijin

Visitez le textile center et son musée du kimono. Un défilé est organisé tout au long de la journée pour vous apprendre à porter cette tenue spécifique . Une exposition vous en apprendra un peu plus sur sa fabrication et une boutique permet de ramener de  beaux souvenirs.

Toei Uzumasa EIgamura

Visitez le studio et découvrez le décor des dramas historiques. En déambulant entre les rues et les bâtiments de l’époque Edo, profitez du tournage de l’un de ces dramas ou d’un spectacle de ninja  dans le parc !

Shimamura

Shimamura est une enseigne présente dans tout le pays. Elle propose des vêtements peu chers et d’assez bonne qualité. Vous pourrez vous y habiller de la tête aux pieds : chapeaux, robes, vestes, sandales. On y trouve de tout, pour hommes et femmes et pour tous les âges. Shimamura a également l’avantage de proposer des vêtements « king / queen size », très appréciable pour les voyageurs occidentaux dont les mensurations peuvent différer des standards japonais.

Le quartier de Kyoto à ne pas manquer

Le quartier Gion

C’est l’un des quartiers historiques de Kyoto situé en son cœur, proche de l’avenue Shijo. On peut y croiser des Geisha et Maiko.

Dans ce secteur se trouvent de nombreuses machiya (maisons de style traditionnel qui se transforment souvent en commerces) dans lesquelles il est parfois difficile de pénétrer sans invitation ou sans un budget conséquent.

Ses rues sont célèbres, notamment, pour accueillir un des plus grands festivals du Japon chaque été : le Gion Matsuri

Le quartier de Pontocho

C’est un quartier au charme pittoresque qui rassemble des maisons basses au formes élégantes serrées les unes contre les autres et décorées avec goût. Sur le côté droit de la rue quand on vient du pont Shijo la plupart des restaurants ont des terrasses sur la rivière Kamo. Les prix sont raisonnables à midi. En revanche c’est moins vrai le soir.

La galerie Teramachi

C’est une rue entièrement couverte et piétonne. On trouve de tout dans cette galerie, en particulier une ancienne librairie qui mérite votre visite?

Les marchés

Nishiki Ichiba

C’est une petite rue pas très large et couverte sur 500m à peu près. Toutes les boutiques de chaque côté vendent des choses qui intéressent les touristes. Exemple: les brochettes, les mochis, les souvenirs de tout genre, les légumes marinés à manger avec du riz, les pâtisseries typiques de Kyoto.

L’avantage de ce marché c’est que les vendeurs, tellement habitués aux touristes, parlent anglais. Planifier la visite :
Horaires — De 09:00 à 18:00 – Fermeture hebdomadaire le mercredi et dimanche

Marché aux puces Kobo-san

Il est situé ans l’enceinte du temple Toji. et ouvert du lever du jour jusqu’à 16h 30. Un très grand marché dédié aux artisans locaux (Adresse : 1 Kujo-cho, Minami-ku, Kyoto)

Bon à savoir

Les japonais sont très contents que les étrangers fassent l’effort de dire quelques mots en japonais. Faites donc l’effort d’apprendre les mots de base quand vous serez au Japon.

Il y a des livres japonais qui se lisent de gauche à droite, mais la plupart se lit de la page de droite à la page de gauche. Quand le japonais est écrit verticalement, il faut lire de droite à gauche. Mais quand il est écrit horizontalement, il faut lire de gauche à droite

On ne fume pas n’importe où dans la rue à Kyoto. Dans la rue des espaces sont réservés aux fumeurs. 

NARA l’âme du vieux Japon

Si vous séjournez à Kyoto ou à Osaka ne manquez pas de faire un détour vers Nara pour y passer une journée. Cette ville a été la première capitale du Japon. Elle est jumelée avec Versailles en France et Tolède en Espagne.

Une ribambelle de temples occupent le territoire que se partagent les touristes et les daims en liberté. C’est dans cette ville historique que se découvre le plus grand Boudha du Japon.

Comment se rendre à Nara?

Pour faire le voyage Kyoto-Nara, rien de plus simple, il faut prendre les trains JR. Il faudra s’arrêter à la station Nara. Comptez 50 minutes de train. Partez tôt le matin, n’oubliez pas qu’il faut faire un temple très tôt pour éviter la horde de touristes.

Attention! il y a 2 gares à Nara. Avec le Pass il faut opter pour la gare de JR-Nara.

Une ligne de bus circulaire (Nara City Loop) passe toutes les 10 minutes et permet de faire le tour de la ville en passant par les deux gares ferroviaires. Les bus sont jaunes.

Que faire et que voir à Nara?

Le Parc de Nara

Si les voyageurs du monde entier se pressent à Nara, outre pour ses monuments historiques exceptionnels, c’est pour visiter son parc rempli de daims. Ils seraient plus d’un millier à se promener en liberté sur les 500 hectares du parc et dans les environs. L’attraction locale consiste à acheter des shika senbei, des gateaux de riz dont les daims raffolent, pour les nourrir. Vous trouverez les stands à côté des daims.

Temple de Todai-ji

Cet ensemble se compose de la statue du Grand Bouddha, des temple secondaires, et de portes magistrales. La taille de la statue de Bouddha est hors norme. Avec ses 15 m de hauteur cette sculpture en bronze est la plus grande du monde. Outre la statue, l’architecture magistrale en bois du temple est un chef d’oeuvre.

Derrière le Boudha le pied d’un pilier du temple qui l’héberge est troué à la base. La croyance veut que celui qui passe à travers ce trou de la taille d’une narine du Boudha aura une très belle vie. Pour les enfants pas de problème mais tous les adultes ne parviennent pas à passer par le trou. On leur conseille de commencer par passer un bras.

Kofukuji Temple

Cet ensemble de temple et de pagode en bois se trouve en plein centre de Nara. Si la visite de l’intérieur est payante vous pouvez rester assez longtemps pour admirer l’extérieur du temple ! Ce qui est époustouflant c’est le gigantisme de la pagode à 5 étages ! 

Le quartier de Naramachi

C’est le secteur marchand de Nara. Tout le long des ruelles on découvre les anciennes maisons de bois. Elles abritent désormais des musées, des boutiques de souvenir et des restaurants et des cafés.

Laissez un commentaire

You have to agree to the comment policy.