Valparaiso Santiago hors des sentiers battus 4


Cordilleres des andes - chili 1920x500

Valparaiso ville incontournable du Chili dont la capitale est Santiago. Valparaiso regorge de lieux incontournables et de visites insolites. C’est une pépite au bord du Pacifique et proche de la Cordillière des Andes. Je vous donne plein de bons plans pour aimer Valparaiso.

Valparaiso est une ville à nulle autre pareille. La visiter une fois c’est l’aimer pour toujours. Comment la visiter hors des sentiers battus pour s’imprégner de son inoubliable atmosphère? C’est l’objectif de cet article.

tampon-voyagez-malinPourquoi  Valparaiso est inoubliable?

Valparaiso doit être fréquentée parce que c’est un endroit où sont passés tous les marins du monde. Et chaque bistro du port raconte une histoire.

Quand partir ?

Santiago et le centre du pays offrent des conditions optimales au printemps (septembre-novembre), avec des paysages verdoyants, ou en automne (fin février-avril)
Parade militaire à Santiago

Comment se rendre à Valparaiso?

De Santiago à Valparaiso il y a 127 km  en bus. De nombreuses compagnies de bus y vont toutes les 20 à 30 minutes et pour un prix dérisoire aux alentours de 7€. Pas la peine de prendre son ticket à l’avance, allez simplement aux guichets du terminal et prenez le prochain départ pour Valparaiso.

Les bus partent du Terminal de Pajaritos (Ligne 1 du métro) ou depuis le Terminal Alameda (station Universidad de Santiago, ligne 1 du métro). Il existe des bus depuis/vers Valparaíso depuis/vers toutes les grandes villes chiliennes (y compris Punta Arenas). Il existe également des bus vers l’Argentine (Mendoza, Córdoba, Buenos Aires) et le Brésil (Rio de Janeiro).

Si vous aimez ce site de bons plans de voyages mis à votre disposition écrivez un avis en bas de page avant de fermer cet article. Et surtout, faites connaître ce site autour de vous. Merci 😉

  Les ascenseurs de ValparaisoQuels transports à Valparaiso ?

Le centre n’est pas très grand il se visite principalement à pied. Autrement il y a…
Les trolleys Bus: La ville a gardé ces antiques bus des années 50. Des monuments historiques. A prendre au moins une fois !
Le métro:La ville possède un métro moderne qui permet de joindre Vina del Mar le long de la côte. Pratique et rapide !
Les ascenseurs: Ils font partie de l’âme de la ville car ils sont utilisés quotidiennement par les habitants de la ville, ces antiques cages de bois vous séduiront à coup sûr. Une impression de faire un bond au début du siècle passé.

Deux façons de visiter la ville

Le tour à pied

  • Visites de 3 heures à pied (attention les visites du matin et de l’après-midi sont différentes. Vous ne visiterez pas les mêmes endroits !),
  • En fin de visite, la coutume veut que l’on donne un pourboire d’environ 4,20€.

Rendez-vous tous les jours à 10h et 15h sur la Plaza Sotomayor. Cherchez Wally. Il parle français et il est vêtu d’un tee-short rouge à rayures blanches

 

Chili_Mademoiselle Voyage_Valparaiso_microbus

Un tour de ville avec le Collectivo

Pour pouvoir accéder à de belles vues de Valparaiso, je vous conseille de prendre le Micro ‘O’. Car c’est un petit bus collectif qui arpente les rues hautes de la ville, notamment la Avenida Alemania.

Allez sur la rue Argentina, entre Chacabuco et Pedro Montt et attendez le mini bus signalé par une pancarte sur laquelle il est écrit ‘O’. Une fois que le bus aura grimpé toutes les rues abruptes, descendez du colectivo. Vous serez alors sur la Avenida Alemania, une rue qui serpente dans les cerros de Valparaiso mais en restant relativement plate.

Je vous recommande de la parcourir en passant par le mirador Camogli et la Plaza Bismarck, jusqu’à la Plaza San Luis. Cette place est située en haut du cerro Concepcion, vous pourrez alors découvrir la partie de Valparaiso classée Patrimoine Mondial Par l’Unesco.

Santiago en campagne électoraleBalade dans les 42 collines de Valparaiso

Chaque colline de Valparaiso équivaut à un quartier, avec son identité propre, ses particularités.  Les Cerros les plus connus sont le Cerro Alegre et le Cerro Concepcion  qui sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 2003.

Les street-arts

Valparaiso est une galerie à ciel ouvert. Partout des fresques murales de très grande qualité expriment le talent des artistes qui ont eu le coup de foudre pour cette pépite du Chili. Ces œuvres souvent éphémères sont parfois protégées.

Valparaiso-Street artLes meilleurs endroits pour les apprécier :
Cerro Bellavista, là où se trouvent les fresques les plus grandes, les plus belles et les plus connues.
Cerro Polanco, qui a hébergé en 2012 le premier festival de street-art d’Amérique Latine. Certains des plus grands graffeurs du monde y étaient et ont laissé quelques œuvres en souvenir

Valparaiso-Street art

Pourquoi les maisons sont si colorées?

Les bateaux en provenance de l’Europe arrivaient à Valparaiso lestés de tôles ondulées qu’ils laissaient sur les quai de Valparaiso pour charger des marchandises à la place. C’est avec ces « épaves » de tôle ondulée que les habitants pauvres des hauts de Valparaiso construisaient leurs maisons.

A cause des intempéries et l’air salin ces tôles rouillaient donnant un rendu visuel peu attrayant. Pour redonner un éclat aux maisons et les protéger, les habitants ont commencé à utiliser de la peinture de bateau colorée et résistante à l’eau. C’est ainsi que Valparaiso est devenue la ville la plus colorée au monde. Depuis l’UNESCO a classé ces maisons afin de protéger cette particularité.

Vue de Valparaiso

Prendre des Ascensors

Les funiculaires de Valparaiso sont la mémoire du site. Des ascenseurs  vous baladent au-dessus des collines avec  vue sur l’Océan Pacifique. Parmi les plus célèbres (c’est-à-dire offrant les plus belles vues sur la ville et la mer) :
L’Ascensor Reina Victoria (Calle Elias)
L’Ascensor Artilleria (Plaza Aduana)

Valparaiso-Vers les hauts

Les insolites de Valparaiso

– Autour de l’Église de La Matriz et de la plaza Santo Domingo (architecture portuaire du XIXème siècle)
– Autour de la plaza Echaurren et de la calle Serrano (marché du port, petits commerces très actifs)
– Autour du quartier de Prat Pier, des Plaza Sotomayor et plaza Justicia, qui font office de centre-ville
– Autour du quartier de la Calle Prat et la Plaza Turri

La Feria

Tous les mercredi et samedi, sur l’Avenida Argentina, la Feria offre un marché détonant qui fera le plus grand bonheur des « amateurs-de-tout-et-n’importe quoi ».

Passez par la case prison

Le Parque cultural de Valparaiso (Cerro Carcel) est un centre culturel bâti sur les ruines d’une ancienne prison. De nombreuses expositions itinérantes d’art, de théâtre de rue, de cours de tout et n’importe quoi, ont lieu à cet endroit.

Visitez les cimetières

Les cimetières de Valparaiso sont impressionnants par leur taille, la variété des tombes, la vie de ces cimetières et les légendes qui peuplent ces lieux.

Santiago vu de la rue

Valparaiso le port

Le port c’est l’ADN de cette ville extraordinaire.  Il se partage en 2 sites : El plan (la partie basse de Valparaiso), et les Cerros (la partie colline). Vous pourrez utiliser les ascencors (funiculaires), les micros (bus) et, depuis 2006, le métro. A proximité de l’ascenseur Artillera, un bâtiment rouge de style colonial est occupé par la douane.

Le quartier du port est un quartier historique qui vit toujours au rythme des allers-venues des marins. A Valparaiso on trouve toujours autour du port les prostituées qui accueillent toujours les marins de passage.

Les poissonniers et les capitaineries sont incontournables.

Valparaiso-Le port

Que voir à Valparaiso ?

La Sebastiana

C’est la maison de Pablo Neruda: L’illustre poète Chilien, prix Nobel de Littérature. J’ai visité sa maison, aujourd’hui transformée en musée. Elle offre une belle vue de la ville.

Valparaiso-Hotel des Douanes

La plaza Sotomayor

Une des grandes places de la ville près du port. A son extrémité, vous trouverez l’imposant bâtiment de la Marine Chilienne. Au centre, s’élève le monument de la Marine Nationale.

L’ascencor Artillera

Il vous emmènera au musée naval et Passage 21 de mayo qui offre une des plus belles vues sur la baie, sur le port mais aussi, lorsque le temps est dégagé, sur Viña del Mar, Reñaca et Cocoon.

Valparaiso-entrée de l'élévator

Mercado Puerto

Le très ancien quartier situé autour du Mercado Puerto, entre l’ascensor Artillera et la plaza Sotomayor, n’est pas très entretenu, plutôt dangereux (attention aux pick pockets et vols à l’arraché), mais il est authentique! Rue Bustamente on trouve des bars autrefois fréquentés par des marins en escale et arrivants des 4 coins du monde.

L’église La Matriz del Salvador

C’est la 4ème construite à cet endroit. Elle abrite un ‘Christ de l’agonie’ datant du XVIIème et offert par les rois d’Espagne. Vous pourrez vous rendre à la Casa de Lord Cochrane avec l’ascencor Cordillera. Cette grande et jolie maison coloniale avec un point de vue impressionnant, fût construite pour l’astronome et horloger anglais John Mouat en 1841.

Le Muelle Pratt

C’est le quartier le plus ancien du port qui date de la fondation de la ville, se trouve face à la Plaza Sotomayor. Les tôles ondulées qui habillent les maisons ont été transportées par les anglais pour lester leurs bateaux. Aujourd’hui elles protègent les façades de Valaparaiso contre les tremblements de terre.

Il faut compter 20 minutes de marche pour se rendre depuis le paseo Yougoslavo au paseo Gervasoni en empruntant des petites ruelles et quelques escaliers. En plus d’un nouveau point de vue intéressant, on trouve le Café Lukas 😎 qui abrite des œuvres du chroniqueur (Mercurio de Valparaiso) du même nom.

L’ascencor Concepcion: le premier réalisé et qui date de 1883, est toujours en service. L’église anglicane Saint Paul’s fût construite en 1858 par William Lloyd, ingénieur anglais chargé de développer le chemin de fer.

En empruntant l’ascencor Espiritu Santo, on atteint sur le Cerro Bellavista, ou se trouve le ‘musée à ciel ouvert’. Il s’agit de plusieurs fresques murales. Cette zone à été inaugurée en 1992 et est l’oeuvre de l’artiste peintre Francisco Mendez, professeur à l’Universidad Catholica de Valparaiso’.

Valparaiso en trois journées

1er jour

Pour la première journée, nous vous conseillons de commencer par le musée à ciel ouvert, afin de vous mettre dans l’ambiance.
Située sur le Cerro Bellavista, en prenant l’ascenseur Espiritu Santi de la rue Aldunate vous arrivez dans le musée gratuit à ciel ouvert.
Comptez bien 1h30 de visite pour apercevoir les différentes peintures et œuvres street art qui se trouvent sur les rues Ricardo Ferrari (bas de la rue) et la rue Rudolph. Il vous faudra emprunter les petites ruelles et escaliers pour les trouver.

Chili_Mademoiselle voyage_Valparaiso_34

Chili_Mademoiselle voyage_Valparaiso_46

Sur le plan de la ville distribuée dans de nombreux hôtels, figure le plan du musée donc essayez de vous le procurer, sinon, à la sortie de l’ascenseur se trouve le plan détaillé. Les œuvres sont aujourd’hui un peu “passées” avec le soleil, le vent et les années donc je lui ai trouvé moins de charme que les 2 autres quartiers cités ci dessous!

Chili_Mademoiselle voyage_Valparaiso_42

2ème jour: Cerro Conception et Alegre

Prenez l’ascenseur Conception, une alternative aux escaliers qui vous emmènera au paseo Gervasoni. Vous avez une des plus belles vues de la ville!C’est également ici que vous avez le célèbre escalier piano au bas de la rue Abtao qui vous emmène jusqu’à la rue Beethoven.

Dans le Cerro Alègre, je vous recommande l’hôtel Somerscales (rue Enrique). C’est l’ancienne maison du peintre Somerscales transformée en maison d’hôtes avec 8 chambres, terrasse, internet. Super.

Valparaiso-funiculaireOù bien manger à Valparaiso ?

  • Je vous conseille de descendre diner Plaza Pinto au « Cinzano » C’est un cadre rustique, avec des vieilles photos, et une estrade pour musiciens. A côté, rendez visite à la librairie Ivens qui expose cartes postales et des affiches du peintre français Loro Coiron résident de Valparaiso.
  • Un bon plan à 1 km du port ? Je vous indique El Membrillo, Avenida Altamirano 1569, Valparaiso. C’est une coopérative de pêcheurs. La clientèle est composée de locaux. Un groupe de musiciens accompagne votre repas.
  • Un repas de fruits de mer au marché central? Pour en manger à moindre coût, rien ne vaut le marché central et ses nombreux vendeurs. Odeurs de poissons, cris des vendeurs, tout y est! Vous trouverez à l’étage plusieurs restaurants vous proposant des menus.

Valparaiso-Bar historique

Excursion dans les environs de Valparaiso

Viña del Mar

C’est la station la plus réputée du Chili. Chaque été elle est prise d’assaut par des milliers de chiliens et d’argentins. Cette ville jouxtant Valparaiso est un peu ce qu’est Neuilly pour Paris. Beaucoup de grosses fortunes du pays y ont une résidence secondaire. Le Président de la République y vient chaque été. Cette ville tranche avec celle de Valparaiso .Vina del Mar, c’est des casinos, des maisons chics, des bâtiments modernes, des boutiques…

Une route côtière vous mènera à Laguna Verde qui est situé à 18km au sud de Valparaiso.C’est un petit village de pêcheurs qui offre de jolies et longues plages de sable blanc.

La réserve nationale de Peñuelas est idéale pour un picnic familiale, une randonnée en forêt ou pratiquer la pêche dans le lac du même nom.

tampon-voyagez-malinSantiago – capitale du Chili

Quand partir?

Côté météo à Santiago du Chili, c’est très simple. On peut venir toute l’année.

  • Le thermomètre oscille entre 15 et 20 degrés en moyenne en journée entre mai et septembre et c’est la saison où il pleut le plus (5 jours en moyenne par mois).
  • Entre octobre et avril, on atteint les 25 degrés avec une moyenne des températures qui atteignent les 30 degrés en janvier et février. Ciel bleu assuré.
  • En novembre, le soleil se couche vers 19 h 30 et la fraîcheur surprend. Il peut faire 12 ou 15 degrés le soir et 30 degrés le jour.

Comment aller de l’aéroport au centre ville de Santiago?

L’aéroport international de Santiago, Arturo Merino Benitez, est situé à environ 15 km du centre ville. Evitez les taxis (pirates), qui vous attendent et vous harcèlent à la sortie de la zone douane en exhibant une carte taxi qui pend à leur cou..Ils sont à la recherche du bon coup, pour vous tripler ou quadrupler le tarif normal. En aucun cas une course jusqu’à votre hôtel ne dépasse $20.000 (25€) pour 2 personnes.

Les Bus pour Santiago

Navettes Turbus ou aeropuerto: vous emmènent dans le centre (pas très loin de la Moneda), ou vous pourrez rejoindre le métro ou prendre un bus. Vous pouvez choisir de descendre un peu avant à la station de métro Pajaritos, ligne 1 qui traverse toute la ville. Ils assurent un service vers le centre-ville et les quartiers résidentiels de Santiago.

Le CentroPuerto, qui dessert les 2 aérogares, marque un arrêt au terminus Los Héroes à proximité de la station de métro Los Héroes.

Le Tour Bus marque des arrêts au terminus d’Alameda et dans le centre-ville de Santiago (durée du trajet : 30 minutes).

Les minibus des compagnies TransVip et TransCity au départ de l’aéroport proposent un service de dépose à domicile dans tous les quartiers de Santiago. Leurs agents se tiennent à disposition dans tout l’aéroport et les tickets sont en vente dans la zone de retrait des bagages.

Santiago-petits boulots

Comment visiter Santiago sans voiture?

Il est facile de visiter Santiago à pied même si elle est étalée. Elle est également bien desservie par les transports en commun. Pour un voyageur le métro est le moyen de déplacement le plus simple à utiliser. Si vous restez quelques jours, procurez-vous une passe de transport illimitée, cela vous simplifiera la vie.

Où se loger à Santiago ?

Je recommande l’hôtel las Florès indiqué par le guide du Routard dans le quartier Providencia. Principalement la chambre 6 qui donne sur une terrasse fleurie de bougainvilliers.

Les quartiers où loger de préférence à Santiago

Santiago-monument historiqueComment visiter Santiago?

Il y a 3 quartiers et 2 sites incontournables lorsqu’on vient visiter Santiago du Chili pour la première fois :

Providencia

Bellavista est le quartier des cafés, restaurants, bars et discothèques à ciel ouvert. La rue la plus animée est la rue Pio Nono.Lastarria.

Lastarria fait partie des quartiers incontournables à visiter à Santiago du Chili. A l’image de Bellavista, il est plus huppé. Ne rate pas la rue José Victorino Lastarria en partie piétonne avec son musée des arts visuels et ses restaurants et cafés de quartier. Le musée d’Art moderne n’est pas loin.

La colline San Cristobal est la plus haute colline de la ville de Santiago du Chili. Depuis son sommet qui culmine 300 mètres au-dessus de la capitale chilienne, on domine absolument tout Santiago du Chili.  Pour y accéder, on peut soit y aller à pied, soit prendre le téléphérique soit embarquer dans un funiculaire. Au sommet, la statue de la vierge Marie domine la capitale chilienne. La statue n’est pas sans nous rappeler celle de la statue du Christ Rédempteur qui domine la baie de Rio de Janeiro.

On recommande vraiment cette balade à 100% pour la vue inoubliable et à 360 degrés sur toute la ville de Santiago du Chili depuis le sommet de la colline San Cristobal mais aussi pour la randonnée dans un parc protégé et qu’on te conseille de faire en descente.

Valparaiso-Street art

Incontournable à Santiago

Le marché central

Situé au nord du centre historique de Santiago, le marché central se trouve seulement à quelques pas de la Plaza de Armas. Il est facilement accessible en bus ou en métro et les bus touristiques s’arrêtent juste à l’entrée. Nous vous recommandons de combiner votre visite avec celle du pittoresque parc forestier (Parque Forestal), où vous pourrez admirer les collections du musée d’art contemporain (Museo de Arte Contemporáneo) et du musée national des beaux-arts (Museo Nacional de Bellas Artes).

Ouvert tous les jours, le marché est particulièrement animé à l’heure du déjeuner, lorsque touristes et habitants s’attablent aux restaurants de fruits de mer.

Plaza  de Armas

Place exceptionnelle, cœur de Santiago, à ne pas manquer. Entre les fleurs, le petit kiosque à musique, la cathédrale majestueuse, la fontaine et les pigeons, c’est vraiment idyllique ! … En revanche, attention aux pickpockets, ce coin en regorge …

Colline Santa Lucia

En haut, il y a un balcon qui offre une vue imprenable sur la Cordillère des Andes. L’architecture de la ville est magnifique, éclectique et moderne. Pour les amoureux de la photographie, la colline de Santa Lucia est le meilleur endroit pour avoir les plus belles photos de la ville.

Insolite à Santiago

Les pianos libres

Santiago est une ville culturellement riche et bouillonnante. Partout des concerts, spectacles et autres événements. Un peu partout dans les rues piétonnes et les places, vous aurez l’occasion de voir de superbes pianos peints ou graffés, donc très colorés, accessibles à qui voudra bien jouer.

santiago piano libre blog voyage trace ta route

Une visite au cimetière général

86 hectares de tombes, de mausolées et de columbariums. L’endroit est devenu une attraction touristique incontournable du quartier Recoleta. Les habitants viennent régulièrement garnir les tombes des membres de leurs familles, ce qui en fait un endroit coloré et…vivant. Prévoyez plusieurs heures pour votre visite, car même en une demi-journée, vous n’aurez vu qu’une fraction du cimetière.

tampon-voyagez-malinDe Santiago à Mendoza via la Cordillières des Andes

Quand on est à Santiago la tentation est grande d’aller voir ce qu’il y a de l’autre côté de la Cordillières.

Il y a Mendoza la ville argentine productrice de vin.

Prendre la compagnie Tur-Bus à la gare routière internationale. Places 3 et 4 sont à recommander : vue panoramique, sièges semi-cama. 6 heures de bus. Contrôle des billets et passeports au départ.

En quittant Santiago on traverse une région maraîchère puis, élevages de chevaux, champs de cactus, petites maisons accrochées à flan de collines. Très vite la route grimpe en direction de la frontière située à 3200m après 7 km de montée, 2400m de dénivelé et 31 lacets.

Chili-cordilière des andes
L’ascension du col est impressionnante : route abimée par endroits, virages en épingle, pas de protection. On franchit 2 tunnels pas éclairés sans voies de dégagements. Heureusement peu de trafic.

Une signalétique annonce Portillo où les skieurs français se sont distingués dans les années 60.
A quelques km de la frontière premiers contrôles. Nous restons dans le bus. Au point de passage du Chili à l’Argentine 30 minutes de démarches aux postes de douanes. Contrôle des bagages.

Côté argentin la descente de la Cordillières des Andes s’effectue doucement. Route en meilleur état, moins abrupte et plus large. L’Aconcagua (6559m) est à 3 km mais invisible du bus. Même pas le mal d’altitude.

Garde frontière à cheval dans la cordilière des AndesPas loin de Punta de Vacas on découvre le volcan Tupungato reconnaissable à son sommet perpétuellement enneigé. On nous sert un déjeuner : sandwich plus boisson.

Nous traversons le village d’Uspalleta, dans une ravissante vallée, lieu de départ des randonnées. Nous sommes à 100 km de Mendoza.

Plus de montagne. Terres agricoles : fermes, élevage de chevaux, vignobles de part et d’autre du Rio Mendoza.

Cordiliere des andes entre Argentine et Chili

tampon-voyagez-malinMendoza

La province de mendoza est connue dans le monde entier pour sa production de vin. Une autre caractéristique de Mendoza est sa proximité avec la cordillère des Andes. En effet, c’est ici que se trouve le plus haut sommet des Amériques ! Le fameux Aconcagua qui culmine à presque 7 000 mètres d’altitude.

La ville de Mendoza – à laquelle on accède en bus via la cordilière des Andes en provenance de Santiago du Chili – est une ville fleurie avec de larges avenue ombragées, des jolis magasins, des caves à vins, et des terrasses de café. C’est surtout sa Vendemmia, la fête des vendanges. Elle est incontournable.

 


Laissez un commentaire

You have to agree to the comment policy.

4 commentaires sur “Valparaiso Santiago hors des sentiers battus

  • Asos

    Le forum des arnaques
    Arnaque au Chili
    Un dimanche à Santiago du Chili. Nous recevons une sorte de liquide gris, façon fiente de pigeons. Un homme nous montre les arbres qui nous surplombent et, nous propose des mouchoirs en papier et, de nous éloigner pour nous essuyer. Il nous aide mais, à un moment, il essaie délicatement d’enlever mon sac sous prétexte de mieux m’essuyer, là, je sens l’arnaque et refuse fermement.

  • Aliette

    Le forum des arnaques
    Arnaques au Chili
    Attention à vos sacs à la gare routière d’Alameda à Santiago du Chili

    Ne posez pas vos bagages légers au sol, et ne vous laissez pas distraire par une personne qui veut vous renseigner : un complice en profite pour attraper le sac à dos posé au sol contre vos jambes
    Nous en avons été victimes mais heureusement avons réagi très vite et avons pu récupérer le sac

  • Alamyr

    Je reviens de 4 mois en Amérique du Sud et je ne peux pas m’empêcher de citer la maison d’hôte qui m’a accueilli à Valparaiso tant mon séjour de 5 jours a été extra.
    En plein centre touristique, calme et confort ce qui est rare à Valp. Patricia, une hotesse on ne peut plus charmante.
    Casa Jardin Kalhari
    Calle Papudo 564, Cerro Concepción, 2370766 Valparaíso

  • Elissa

    Je vous recommande fortement d’y aller à Valparaiso en bus depuis Santiago. Il y a de nombreuses compagnies de bus qui y vont et ce toutes les 20 à 30 minutes et pour un prix dérisoire aux alentours de 7€. Pas la peine de prendre son ticket à l’avance, allez simplement aux guichets du terminal et prenez le prochain départ pour Valparaiso.