Portugal – La révolution des œillets

La révolution des œillets (Revoluçao dos Cravos), est le coup d’état militaire de jeunes capitaines de l’armée portugaise, qui, le matin du 25 Avril 1974,  sans effusion de sang ni de violence, prenne le pouvoir après plus de quarante ans de dictature de Salazar.

Portugal – La révolution des œillets

Deux chansons ont accompagnés cette révolution : “E depois do adeus“, de Paulo De Cavalho et “Grândola vila morena” de José Afonso. Elle sont été diffusées sur les ondes radios pendant toute la durée de la prise du pouvoir par les capitaines portugais.

EXPO REVOLUTION DES OEILLETSComme le montre très bien le film “Capitaines d’avril“, les troupes se sont déployées depuis les casernes entourant Lisbonne, ce coup d’état militaire est bien le seul au monde à s’être déroulé de cette manière aussi tranquille et “bon enfant”.

Les militaires portugais, lassés des guerres de colonies interminables et sanglantes, dans un pays ou la population émigre de plus en plus pour fuir la misère mais aussi la terrible pression de la junte au pouvoir et de sa police secrète (La Pide), ont voulu forcer le pouvoir en place à instaurer une démocratie et libérer les prisonniers politiques.

Page Wikipedia sur la révolution des œillets

tampon-voyagez-malin90x90Capitanes de abril (Capitaines d’avril) de Maria de Medeiros

capitanes-de-abrilCe film, un des rares sur les évènements du 25 avril, retrace cette journée, démarrée par cette chanson très poignante “Grandola”.

A trois heures du matin, les troupes militaires marchent sur Lisbonne.
Quelques scènes illustrent bien ce putch qui n’en était pas un; les militaires s’arrêtent à un feu rouge par crainte de causer un accident.
Ils vont pour envahir la radio nationale afin d’avertir la population de ce qui se passe, et demande poliment au gardien de l’immeuble “c’est un coup d’état, on peut entrer ?”.

Il est possible de louer en VOD le film (VO) à la boutique arte
Il est également possible d’acheter le DVD sur Amazon

 

Grândola, vila morena – José Afonso – chanson diffusée sur les onde le 25 Avril 1974

Grândola, vila morena
Terra da fraternidade
O povo é quem mais ordena
Dentro de ti, ó cidade
Dentro de ti, ó cidade
O povo é quem mais ordena
Terra da fraternidade
Grândola, vila morena

Em cada esquina um amigo
Em cada rosto igualdade
Grândola, vila morena
Terra da fraternidade
Terra da fraternidade
Grândola, vila morena
Em cada rosto igualdade
O povo é quem mais ordena

À sombra duma azinheira
Que já não sabia a idade
Jurei ter por companheira
Grândola a tua vontade
Grândola a tua vontade
Jurei ter por companheira
À sombra duma azinheira
Que já não sabia a idade


Ce contenu a été publié dans Lisbonne, Portugal, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz