Pérou – dans les ruines Incas du Machu Picchu 5


Jeune Lama - CHILI 1920x500

Pérou, terre du Machu Picchu qui est le trésor des Incas et la fierté des péruviens. Ce site est une merveille du monde. Mais si vous suivez cet itinéraire du lac Tititica aux lignes de Nazca, du Canyon de Colca à la cité Inca du Cuzco, tout est extraordinaire. Ce blog voyage est le moyen de partager avec vous nos expériences de voyageurs et nos bons plans pour mieux voyager en indépendant.

Visiter les ruines du Machu Picchu laisse le souvenir inoubliable d’un voyage au Pérou. On s’y rend en train mais aussi à pied par le chemin de l’Inca. Dans cet article je vous indique d’autres lieux à visiter. Vous qui avez décidé de voyager avec nous complétez ce guide en laissant vos bons plans dans la rubrique « commentaires » qui vous attend en fin d’article.

Table des matières

Avant de partir

Quand on voyage pas cher, en Crète par exemple, la difficulté est de trouver les bagages proposant le plus gros contenu et qui ne vous font pas courir le risque d’être refusé par le gabarit qu’imposent les compagnies low-cost. J’ai trouvé le sac miracle… 🙂

Mettre le plus de choses possible dans le bagage n’est pas une mince affaire. J’ai pris l’habitude d’avoir recours aux sacs à compression. Et ça me rend bien service quelque soit le voyage.

OK le nom n’est pas très fun mais le sac a viande est très utile pour dormir dans un environnement plus « rassurant » quand la propreté des draps ou couettes de votre guest-house vous semble douteuse.

Si vous envisagez d’accéder au Machu Picchu par le chemin de l’Inca je vous conseille de partir avec une paille destinée à filtrer l’eau.

Et surtout n’oubliez pas! la machine à laver de voyage

Avant de partir

Quand on voyage pas cher la difficulté est de trouver les bagages proposant le plus gros contenu et qui ne vous font pas courir le risque d’être refusés par le gabarit imposé par les compagnies low-cost. J’ai trouvé le sac miracle… 🙂

Mettre le plus  d’affaire possible n’est pas une mince affaire. J’ai pris l’habitude d’avoir recours aux sacs à compression. Et ça me rend bien service quelque soit le voyage.

 

Destination Machu Picchu

Le Pérou est le pays d’Amérique latine le plus riche à découvrir pour un voyageur.  Mais la cerise sur le gâteau c’est le Machu Picchu. Tout d’abord parce qu’il est le symbole fort de la civilisation Inca mais aussi parce que le site est d’une beauté incomparable. En conséquence je le considère comme une des merveilles du monde.

Si vous aimez ce site de bons plans de voyages mis à votre disposition ajoutez vos expériences dans la zone commentaires en bas de page avant de fermer cet article. Surtout, faites connaître ce site autour de vous. Merci 😉

Ecrivez-nous …echangeons@voyagez-malin.net

tampon-voyagez-malinQuand visiter le Machu Picchu ?

Le Machu Picchu est ouvert toute l’année. Le trek du Chemin Inca est fermé durant le mois de février, par mesure de sécurité, à cause des pluies abondantes. Uniquement le trek du Chemin Inca, pas les autres treks (ex : Salkantay), pas le site du Machu Picchu, ni le Wayna Picchu, ni la montagne Machu Picchu.

La basse saison est la saison des pluies : elle s’étend de décembre à avril. Les pluies les plus abondantes sont de janvier à février (c’est le moment à éviter autant que possible).

La haute saison et la saison sèche : de mai à septembre. C’est pendant cette période que le Machu Picchu est le plus fréquenté. Entre juin et août il y a foule. Le Dimanche est la journée la plus chargée puisque les locaux visitent également le site.

Mon avis? Je recommande les visites d’avril à juin et de septembre à novembre.

Mon bon plan chargeur de batteries

Le portable est le compagnon indispensable du voyageur malin. Le problème c’est la batterie. Pour être le plus autonome possible j’ai choisi le portable à énergie solaire. Et je recommande cette option.

Mon bon plan bagages

1. Placez le t-shirt à plat. 2. Mettez un slip ou caleçon au milieu du t-shirt. 3. Repliez chaque côté du t-shirt. 4. Placez les 2 chaussettes l’une sur l’autre au niveau du col du t-shirt. 5. Roulez le t-shirt en partant du col… 6. En laissant les chaussettes dépasser de chaque côté. 7. Retroussez une chaussette sur le t-shirt. 8. Puis la 2e. Et voilà ! Vos affaires sont rangées et pliées.

Ressent-on le mal du Machu Picchu?

Le site n’est pas particulièrement haut et comme les voyageurs passent généralement au moins 1 journée (à Cusco ou dans la Vallée Sacrée) avant d’y aller, il est plutôt rare de se sentir mal sur le site.

Le Wayna Picchu (2700m) et la Montagne Machu Picchu (3082m) sont plus élevés que le site du Machu Picchu. Soyez prudent si vous prévoyez faire la montée.

tampon-voyagez-malinComment se rendre au Machu Picchu ?

En trek

Le chemin de l’Inca

Ce chemin, appelé l’Inca Trail est long de 2 ou 4 jours. C’est le trek le plus populaire et donc le plus cher pour arriver au Machu Picchu.Il est soumis à un quota qui est assez limité en haute saison. Attention! des voyageurs mal informés croient donc pouvoir le réserver à la dernière minute en juin et se rendent compte qu’il est déjà complet jusqu’au mois d’octobre !

Péruviennes vendant leurs travaux aux trainsEn train

Si vous n’êtes pas partant pour le trek, il faut prendre un train entre Cusco et Aguas Calientes, puis se rendre au Machu Pichu à pied ou en autobus.

Le voyage dure 3 heures. Les départs se font de la gare de Poroy qui est à 20 min du centre de Cusco. Il faut arriver 30 min avant le départ avec votre passeport et 2 copies des billets électroniques (1 pour  l’enregistrement et 1 qu’il faudra présenter au contrôleur à bord). Vous pouvez acheter les billets sur le site de Peru Rail.

Il existe trois catégories de train, dont le prix varie bien sûr en fonction du confort et de l’offre proposée à bord:  Expédition ($), Vistadome ($$) et Hiram Bingham ($$$$).

Le Hiram Bingham est le train le plus luxueux du Pérou. Il appartient à la Compagnie Orient Express et recrée l’ambiance de trains Pullman des années 20. Son prix est très élevé mais il est justifié par le prestige du voyage.

Le site du Macchu Picchu ouvre à 6 heures du matin. Le mieux pour éviter les foules est de prendre le premier bus qui part à 5h30. Le dernier bus part à 17h30, si vous le manquez, vous devrez redescendre à pied (1h environ). Pour acheter les billets de bus, rendez vous à la billetterie d’Aguas Calientes ou à Cusco (613, avenida Pardo).

tampon-voyagez-malinL’itinéraire pour Macchu Pichu passe par Aguas Calientes

Sur la carte du Pérou c’est la ville la plus proche du Machu Picchu (à environ 8 kms). Elle est par conséquent, un passage obligatoire pour de nombreux voyageurs. Tous les bâtiments de la ville sont concentrés le long du chemin de fer.

Aguas Calientes possède des sources thermales chaudes (d’où son nom) où beaucoup de visiteurs viennent se détendre après avoir effectué le Chemin de l’Inca ou visité le site du Machu Picchu.

Combien de temps prévoir au Machu Picchu?

Avec la nouvelle réglementation du Pérou, il est possible de visiter le Machu Picchu soit de 6h à midi ou de midi à 17h30, selon le groupe horaire que vous avez choisi au moment de la réservation. Bien sûr, tout dépend de l’intérêt et rythme de chacun, mais normalement en 6h, il est tout à fait possible d’avoir une belle idée d’ensemble du site.

tampon-voyagez-malinOù dormir avant de visiter le Macchu Pichu?

Coucher la veille à Ollantaytambo

Je recommande cette étape, d’abord parce que ce village du Pérou est très joli et vaut la peine d’être visité, ensuite parce que le trajet pour arriver à Aguas Calientes est plus court que depuis Cusco.

Pérou- Gare de chemin de fer OllantaytamboLe premier train qui arrive à Aguas Calientes depuis Ollantaytambo est celui de Peru Rail 5h05-6h35. Certes, il n’arrive pas au début de l’entrée du groupe 1 du Machu Picchu (6h-midi) mais c’est la meilleure possibilité pour entrer sur le site en matinée sans avoir perdu trop de temps.

Sinon, il y a quelques trains qui arrivent à temps pour le groupe 2 du Machu Picchu (Ex : Peru Rail 9h15-10h52). Si vous arrivez d’avance, vous pouvez en profiter pour visiter Aguas Calientes.

Dormir à Aguas Calientes

Comme c’est le village situé au pied du Machu Picchu, c’est l’endroit idéal pour ceux qui veulent arriver au petit matin sur le Machu Picchu et donc faire partie du groupe 1 du Machu Picchu (l’option obligatoire si vous faites le Wayna Picchu ou la montagne Machu Picchu).

Où manger à Aguas Calientes?

El Indio Feliz:   Le restaurant largement est recommandé un peu partout est « » (Lloque Yupanqui, 103). C’est un joli restaurant dont le propriétaire est breton. Il propose un bon menu français et péruvien (truite, pâtes maison, etc.)..

restaurant aguas calientes

tampon-voyagez-malinLes interdits du Machu Picchu

  • L’utilisation de tripodes, supports ou extensions pour caméra/ téléphones portables (cellulaires), ou tout autre élément du genre dont les « selfie stick » (sauf avec autorisation spéciale de la Commission Nationale de la Culture)
  • Les sacs à dos/sacs d’une taille supérieure à 40x35x20 cm (sinon ils devront être déposés dans un casier situé à l’entrée de la citadelle Inca)
  • Seulement semelles souples, souliers confortables du genre tennis, souliers de randonnée sont acceptés)
  • Poussettes (les porte-bébés sont acceptés, mais uniquement sans métal)
  • Les bâtons à pointe dure ou métallique (les bâtons à pointe de caoutchouc seront permis pour les visiteurs du 3e âge ou avec une incapacité physique évidente)
  • Il est interdit de monter ou s’appuyer sur les murs ou les structures, toucher, déplacer ou extraire des éléments (lithiques ou culturels), extraire, récolter ou perturber la flore ou la faune natives.
  • Il est interdit de fumer ou vapoter (cigarette électronique), allumer un feu, jeter des résidus.

tampon-voyagez-malinAutres choses à voir autour du Machu Pichu ?

Le Wayna Picchu

Ce nom veut dire « jeune montagne » en quechua.Il offre un point de vue magnifique sur le Machu Picchu et les environs.

En face de celui ci se dresse la montagne du Machu Picchu. Moins populaire, son ascension est plus longue mais moins abrupte et la vue, elle aussi, est unique.

Vous devez acheter le forfait incluant Machu Picchu et Wayna Picchu car vous ne pourrez pas acheter un billet séparément plus tard. Derrière le Wayna Picchu se trouve le Temple de la lune. On peut s’y rendre facilement à partir du Machu Picchu.

tampon-voyagez-malinQuel prix pour entrer dans le Machu Picchu ?

Comptez  34 € pour l’accès au Machu Picchu (40 €) avec le Wayna Picchu). Ajoutez le prix du train pour arriver à Agua Calientes (minimum 68 $ l’aller/retour) et le bus pour monter à l’entrée du site ($12). A ce prix là, le plus important lorsqu’on visite le Machu Picchu, c’est de prendre son temps.

Plan anti pick pocket: pour retarder l’extraction du porte-feuille de la poche latérale de mon pantalon je l’entrave par un peigne, piquants en l’air, suffisamment long pour tendre la poche sur toute sa largeur. Ainsi je me rends compte davantage de la tentative de vol.

tampon-voyagez-malinAutour du Machu Picchu

Fouilles au Machu-PicchuLe site archéologique de Pissac

A 3 850 mètres d’altitude, le site archéologique de Pissac surplombe le village et la vallée ; il abrite des terrasses agricoles, des ruines, des temples, des bains de purification, des fontaines et une des plus grandes nécropoles incas composée de 1000 sépultures façonnées dans la roche (mais aujourd’hui pillées). 

Affiche pour le CarnavalLes terrasses de Moray

Le site est composé de deux zones principales : agricole et urbaine. On trouve dans la zone agricole des terrasses.  C’est dans la zone urbaine qu’on retrouve plusieurs édifices, elle même séparée en deux secteurs, administratif et sacré.

Les salines de Maras

Les salines sont accrochées à flanc de montagne, sur les hauteurs  de la Vallée Sacrée des Incas. Du sol jaillissent deux sources d’eau salée qui coulent depuis des siècles. Les salines de Maras se trouvent à environ 50 kilomètres de Cusco, et sont perchées à 3 300 mètres d’altitude. Les 3600 bassins, qui font de ce site un lieu d’exception, ne dépassent pas la taille de 20 m² pour les plus grands d’entre eux.

Depuis des siècles, les familles indiennes de la région, se transmettent par héritage, ces milliers de bassins où se dépose le sel gemme. Du haut de la falaise, située au cœur de la « Vallée sacrée des Incas », les quelques 4000 bassins ne sont que de petites tâches blanches qui scintillent au soleil de la cordillère !

tampon-voyagez-malinLima belle capitale du Pérou

Le vol France-Pérou arrivant à Lima en fin d’après midi je conseille une nuit à Lima avant de monter en altitude.

Des bons plans pour aller de l’aéroport au centre-ville?

Il n’existe pas de terminal de bus central pour la capitale. Les compagnies de bus ont chacune leur terminal ou sont rassemblées selon les destinations, vers le Nord ou le Sud du Pérou. Beaucoup de compagnies sont concentrées au Terminal Plaza Norte et sur l’avenue Javier Prado.

En taxi: Pour le centre ville. Devant l’aéroport, là où les taxis déposent les passagers. En dehors de l’enceinte de l’aéroport.
En bus: L’Urbanitoi se prend dans l’enceinte de l’aéroport et qui dépose devant ton hôtel (tu l’indiques au chauffeur).  Prix fixe.

Comment se déplacer au Pérou?

En bus

Le moyen de transport le plus utilisé, le plus accessible et le plus apprécié au Pérou est le bus.Il y a de nombreuses correspondances dans tout le pays.  y a énormément de compagnies dans l’ensemble de pays, et beaucoup de correspondances entre les différentes villes. Avec la plupart des compagnies vous aurez le choix entre 3 différentes classes: « Económico », « Ejecutivo » et « Presidential ».

Attention tout de même aux distances, le Pérou est un pays assez vaste, les trajets sont donc rapidement de longues durées (Comptez par exemple 21h de voyage entre Lima et Arequipa). Néanmoins le confort et le service à bord permettent de supporter plus facilement ces longues distances : bus spacieux, sièges inclinables, service de restauration, …
Chose surprenante, au début de chaque trajet de bus une personne de la compagnie filme toutes les personnes qui sont à l’intérieur pour raison de sécurité. Ceci est une obligation, même si toutes ne le font pas.

Soyez vigilant sur la compagnie à emprunter et ne pas choisir seulement en fonction du prix du billet : Les compagnies les moins chères sont souvent les moins « sûres ».

Comment se déplacer dans Lima?

Se déplacer à Lima peut se faire en taxi, micro (minibus) ou en bus. Des lignes de bus (« metro ») ont été créées pour rallier le centre-ville rapidement.

tampon-voyagez-malinMon itinéraire incontournable pour visiter Lima

Le centre historique

C’est là que se trouvent la Place d’Armes, le Palais de gouvernement du Pérou, l’Église de San Pedro et le couvent et catacombes de San Francisco.

Au monastère de San Francisco à voir tout particulièrement sa splendide bibliothèque en bois, sur plusieurs nivaux avec des escaliers en colimaçons.

Miraflores

C’est le quartier d’affaires et l’endroit où je vous conseille de résider . Il offre une vue magnifique sur le Pacifique. Au centre de Miraflores, se trouve le parc Kennedy. Autre centre d’attraction, le centre commercial Larcomar, qui se situe sur le Malecón (au-dessus de la falaise), au bout de l’avenue Larco.

On y trouve de nombreuses boutiques à la mode, ainsi que des cafés/restaurants. Au bord de la mer faites la balade au Parque del Amor: bancs, arbres, jardin et mosaïques multicolores.

Pour les sportifs, Miraflores est un spot de surf attractif. Il y a également des sauts en parapente pour les plus courageux ! Toute la journée, des sauts en haut de la falaise sont organisés : environ 240 soles par personne pour une durée de 10-15 minutes.

Iglesia y Convento de San Francisco: Un arrêt obligatoire lors d’un passage à Lima. La basilique et le couvent se trouvent sur une jolie place avec une fontaine, et une multitude de pigeons qui ne sont pas sans rappeler le parvis de Saint Marc version XXS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le quartier bohème de Barranco

C’est dans ce quartier qu’on trouve de jolies maisons et voitures colorées, un parc municipal avec un jardin exotique et le Puente de los Suspiros (pont des soupirs). Le seul intérêt de Barranco, ce sont ses deux musées côte à côte : le MATE et ses expositions de photographies de grande qualité et le Musée Pedro de Osma. Dans une belle demeure du XIXe siècle entièrement rénovée, il présente

 

Chorrillos

Ce petit port de pêche est situé sous le quartier de Barranco. C’est c’est une belle destination pour aller dîner le soir pour manger un ceviche (poisson cru mariné).

Les catacombes de San Francisco

Elles sont situées sous le Couvent de St François d’Assise construit en 1546. À travers plusieurs couloirs souterrains, on y trouve environ 25.000 sépultures.

La Plaza San Martin

C’est une des plus belles places de Lima. Fondée en l’honneur de l’indépendance du Pérou, on y trouve au centre un monument en l’honneur du Général Jose de San Martin et entouré de plusieurs bâtiments du XIXe siècle dont le fameux Hôtel Bolivar qui fut le plus prestigieux de la ville à une époque.

voyage perou plaza lima

tampon-voyagez-malinQuel quartier est sûr pour se loger à Lima?

A Lima la plupart des visiteurs étrangers (les plus argentés) choisissent de loger dans le quartier côtier de Miraflores, pour des raisons évidentes de confort et de sécurité. Miraflores est sûr de jour comme de nuit.

tampon-voyagez-malinOù loger à Lima?

Je conseille l’Hotel Antigua dans le quartier réputé tranquille de Miraflores

Inti Killa Hostel: Situé dans le quartier de Miraflores, dans une rue au calme, ce petit hôtel vous propose de belles chambres à un prix très attractif.

Dans le centre historique de Lima l’hôtel Espana est recommandable. Grande terrasse. Remarquablement tenu. la patronne est un véritable Office du tourisme avec plein de contacts. Enfin, tout bon, quoi.

tampon-voyagez-malinOù manger à Lima?

Si vous voulez passer une soirée inoubliable dans la capitale, je vous conseille le restaurant Huana Pucllana : on y dîne devant les ruines pré-incas illuminées, la cuisine est excellente.

A Lima, rendez vous absolument au restaurant L’Eau vive. il est situé dans un couvent. Les sœurs vous feront réciter l' »ave Maria » au milieu du repas c’est tout de même assez peu commun pour être souligné…

S’il y a un lieu où manger un délicieux ceviche sans être déçu, c’est à la Cevicheria de la tia Irma.

Tout d’abord, le ceviche est un plat typique à base de poisson cru mariné dans du jus de citron. Le poisson « cuit » dans le jus est ensuite servi accompagné de patates douces, de canchas et d’un succulent verre de pisco sour ou d’une chicha morada.

Cette cevicheria familiale n’est pas connue des touristes et n’apparaît dans aucun guide touristique à ma connaissance. Elle se situe dans le district de Surco, à la limite de celui de Miraflores. Elle est ouverte dès 11H00 jusque 16H00/ 17H00 plus ou moins.

Le lieu est tout petit, avec un endroit où vous pouvez manger sans tabourets. Ce côté minimaliste et intimiste n’empêche pas les péruviens de venir de loin pour goûter à ce met délicat et raffiné… Prévoir un peu d’attente avant d’être servi ! On peut également demander à emporter.

Adresse : District de Surco, près du rond point higuereta, non loin du parc Enrique Martinelli Freundt.

Perou-27tampon-voyagez-malinQue faire à Lima?

Sur la Plaza de Armas, vous pouvez prendre un « bus à touristes » pour monter au sommet du Cerro San Crístobal. De là, vous admirerez l’immensité et l’étendue de la capitale.

Si vous souhaitez vraiment vous promener seul la nuit au centre-ville, n’emmenez pas votre argent, gardez tout au plus une photocopie de votre passeport dans le cas d’un contrôle policier. Mettez quelques dollars dans une poche et donnez les sans rechigner si vous vous faites agresser.

Chaque année se tient un carnaval à Lima qui réunit tous les villages de la région d’Ayacucho. Cet événement à lieu dans le complexe Santa Rosa entre le centre de Lima et l’un des districts les plus pauvres de la ville, Rimac.

Je vous invite fortement à vous y rendre, en groupe et de préférence accompagné par des péruviens, pour pouvoir goûter aux joie d’une fête typiquement péruvienne, au cœur d’un quartier populaire, mais convivial et chaleureux.

En fin de soirée, l’arène se transforme en une immense piste de danse où vous pourrez vous essayer aux danses andines.

Perou-32

tampon-voyagez-malinMon itinéraire pour aller de Lima à Cuzco

C’est rare quand j’utilise les services d’une agence quand je visite un pays. En l’occurance j’avais demandé l’assistance de l’agence Paprika pour m’aider à gérer les étapes en altitude. Celle-ci m’avait recommander le tour Lima-Arequipa-Canyon de Colca-Puno-Cuzco- Machu Pcchu-Cusco-Lima.

Arequipa mérite le détour

Deuxième ville du Pérou, Arequipa est une ville dynamique, animée le jour comme la nuit, moderne et historique. Située à 2 300 m d’altitude, la ville ne connait pas vraiment de saison froide et compte plus de 300 jours d’ensoleillement par an.
Une grande partie d’Arequipa est construite en pierre de lave blanche : on la surnomme « la ville blanche ». Elle se trouve au pied du Misti, gigantesque volcan éteint rappelant étrangement le mont Fuji au Japon.

Comment aller à Arequipa?

Depuis Cuzco ou Juliaca, le plus simple est de prendre le bus jusqu’à Arequipa. Il y a des bus de nuit qui sont vraiment très confortables et vous pouvez incliner les sièges à quasiment à 180 degrés. Et franchement on dort super bien, cela évite de perdre une journée dans les transports et économiser une nuit d’hôtel.

Les incontournables de Arequipa

Musée Sanctuaires andins

Le Museo Santuarios Andinos de Santa Maria renferme la personnalité la plus en vogue d’Arequipa : Juanita. Cette « princesse des glaces » a été retrouvée au sommet du volcan Ampato en 1995. Elle a été sacrifiée il y a plus de 500 ans. Elle reste bien conservée !

Au début de la visite de ce petit musée, une vidéo d’une vingtaine de minutes est projetée, retraçant la découverte et l’étude de Juanita et des autres momies de la région.

Monastère Santa Catalina

Un coup de cœur pour Santa Catalina : notre plus belle visite à Arequipa ! Ce monastère, véritable village au sein de la ville, s’étend sur 20 000 m2. Ses patios sont splendides, tout comme ses ruelles aux noms de villes espagnoles : Cordoba, Toledo… La cafétéria qui se trouve dans l’enceinte vaut la peine d’être vue. Incontournable à l’heure de l’apéro!

Plaza de Armas

Bordée par la cathédrale sur un de ses côtés, la Plaza de Armas est entourée de bâtiments coloniaux de couleur blanche. Il existe quelques bars avec vue sur la place.

Jeunes péruviens et jeune lama

Où manger à Arequipa?

La Nueva Palomino: C’est une « picanteria » où l’on trouve autant de locaux que de voyageurs. Les picanterias sont des restaurants traditionnels nés au 19e siècle. Ces restaurants de quartier accueillaient tous les midis, différentes classes sociales. La Nueva Palomino propose une carte énorme, des prix pour tous les budgets.

Ratatouille, à côté de la Plaza de Armas. Il propose une cuisine franco-péruvienne, à un excellent rapport qualité/prix. Ce restaurant est très populaire et tous s’accordent sur la qualité des plats et la bonne ambiance.

Sécurité :

Le phénomène des Faux-Taxi ne cesse de s’accentuer dans la ville d’Arequipa. On a même signalé plusieurs enlèvement de touristes. Il ne faut donc pas choisir des taxis dans la rue mais des compagnies de taxi connues par les hôtels ou les agences de voyages.

Canyon de Colca

Après environ 50 minutes de voiture,  vous arrivez au célèbre mirador Del Condor où il est possible de voir planer des condors qui arrivent tous les matins à la même heure à peu près au mirador : on dit qui sont approvisionnés en charognes en bas du canyon par des rangers. c’est la raison pour laquelle ils seraient tous les matins au rendez-vous, pile quand les touristes arrivent dans le canyon.

Puno et le lac Titicaca

Puno est un passage obligé si vous souhaitez visiter le lac Titicaca. Cette ville située à 3.800 mètres est assez dynamique mais sans véritable charme. Le soir, l’avenue principale est très animée et c’est ici que vous trouverez toutes les boutiques, restaurants et bars.

Les iles du Titicaca

Pour se rendre sur ces îles il suffit d’aller sur le port tôt le matin et de discuter avec les propriétaires des barques qui attendent. Pour l’hébergement sur l’ile, pas de problème,les habitants attendent l’arrivée des barques pour se partager les touristes. Si vous optez pour une organisation toute faite, appelez Olga qui est guide et dont les parents reçoivent chez eux sur Amantani

C’est mieux  d’aller sur Amantani plutot que Taquilé. Si vous préférez l’hotel, c’est plutot sur Taquilé qui s’est ouvert au tourisme bien avant Amantani.

tampon-voyagez-malinVisite de Cusco

Balade dans la cité Inca

Pour débuter notre visite de Cusco, rendez-vous sur la Plaza de Armas avec son architecture coloniale et son impressionnante église jésuite de la Compañia de Jesus. Son architecture baroque, ses peintures et sculptures d’artistes péruviens et sa vue sur la Plaza depuis le 2e étage en font une visite incontournable.

Direction San Blas, le quartier des artistes de Cusco, pour visiter le musée d’art précolombien (MAP), un des plus intéressants de la ville.

Dirigez-vous ensuite vers la rue Hatun Rumiyoc, emblématique du talent inca pour les constructions. Son mur est formé par des pierres toutes différentes les unes des autres, dont la fameuse pierre aux 12 angles, qui s’emboîtent si bien qu’il est impossible d’y glisser une aiguille. La raison de ce puzzle parfait? La stabilité. Comme la zone est très sismique, les ingénieurs de l’époque ont imbriqués les pierres de cette manière pour obtenir une meilleure stabilité.

Sortez un peu de Cusco, direction Sacsayhuaman. Situé dans les collines environnantes, à seulement 2km du centre de la ville, le site offre une vue panoramique magnifique sur la région. Il est possible de s’y rendre à pied, en un peu moins de 30 minutes depuis la Plaza de Armasar

Cusco par le train

I existe une ligne allant de Cusco à Puno.  L’Orient Express est un train de luxe qui traverse l’Altiplano et ses paysages de fou. Vous allez passer par des paysages sublimes à plus de 4000 mètres d’altitude.

Insolite à faire autour de Cusco: dormir suspendu dans le vide

Passer une nuit suspendu dans le vide? C’est possible grâce à Skylodge, au cœur de la Vallée Sacrée, à seulement 10 minutes d’Ollantaytambo. Il ne faut surtout pas avoir le vertige, mais l’expérience en vaut définitivement la peine.

cusco hotel capsule

C’est après avoir escaladé une via ferrata de 400 mètres avec un superbe panorama que vous arrivez au but. Votre chambre est une capsule transparente confortable, suspendue au flanc de la montagne. En bas la vallée, en haut le ciel, les étoiles et, avec un peu de chance, la voie lactée. La descente sur la terre ferme se fera en tyrolienne pour conclure cette expérience unique au monde. Beaucoup d’émotions et de sensations fortes, vous l’aurez compris. Le budget est assez conséquent, mais c’est une expérience à vivre une fois dans sa vie.

tampon-voyagez-malinLes 4 sites incontournables autour de Cusco

Tambomachay

Tambo Machay ou Tambomachay, un lieu de culte au Dieu de l’eau. On y voit un système de canalisation qui fait circuler l’eau pour créer des chutes d’eau, utilisées comme bains rituels.

Puca Pucara

Son nom vient de la couleur rouge que prennent les pierres au coucher de soleil. On dit que Puca Pucara aurait pu être une sorte de point de contrôle des allées et venues entre Cusco et la Vallée Sacrée.

Qenqo

Qenqo était un lieu de culte où se déroulaient des sacrifices et autres rituels dont la momification des nobles incas. On peut y voir de superbes pierres sculptées avec différentes formes diverses, dont celle d’un puma. Des couloirs avec des niches se trouvent à l’intérieur du rocher. On y gardait les momies, ainsi que des objets de valeur, en or et en argent.

Sacsayhuaman

C’est une belle forteresse: les murs sont faits d’immenses blocs de pierre, dont le plus grand atteint 8,5m de hauteur et pèse 300 tonnes. Ils sont restés parfaitement emboîtés près de 500 ans plus tard, alors qu’aucun ciment n’a été utilisé. Le secret ? Une excellente technique de polissage.

Machu-Picchu


Laissez un commentaire

You have to agree to the comment policy.

5 commentaires sur “Pérou – dans les ruines Incas du Machu Picchu

  • Pierre Salviac Auteur de l’article

    De Seb via forum routard:
    Nous avons visité le lac du côté Pérou, en évitant les îles, car trop fréquentées à notre goût. La péninsule de Capachica, c’est un peu comme les îles sans la foule, avec possibilité de loger chez l’habitant.

  • Alain

    le Canyon de Colca est un gigantesque canyon d’une beauté exceptionnelle. Chaque année, des milliers de touristes s’y présentent pour faire du trekking. Pour ce rendre au canyon, il fallait faire un trajet d’environ 6 heures à bord d’un autobus. Le rendez-vous pour monter à bord était prévu à 3 heures du matin à la porte de mon auberge d’Arequipa. Tout au long de la route, un fois le soleil levé, on pouvait observer de nombreuses falaises s’élevant à plus de 300 mètres du sol. Après environ 4 heures de route, l’autobus s’est arrêté pour une pause de quelques dizaines de minutes. L’endroit pour prendre cette pause était stratégique. Il s’appelait la falaise du condor. En effet, à cet endroit, les touristes pouvaient observer cet oiseau carnivore voler dans toute sa splendeur. Lorsque j’y étais, nous avons été chanceux. Nous avons observé plus de 4 condors.
    Ce qu’ils ne savaient pas, c’était que tout ceci n’était qu’une grosse mise en scène réalisée par les paysans locaux pour que les touristes puissent s’arrêter à cet endroit précis. Ainsi, ils pouvaient leur vendre leur trucs et faire quelques sous. En effet, les responsables de ce site savaient que si les condors ne venaient plus à cet endroit, ils perdraient leur revenu. Chaque matin, les habitants se présentaient avec de la viande de lama coupé en morceau et la lançait dans la falaise.
    marie-alain.blog4ever.com via Voyages-forum

  • Oloz

    oloz via forum routard
    Nous avons laissé le choix a Paprika Tours de nous organiser le voyage sur mesure que nous souhaitions (Arequipa – Colca – Puno – La Paz – Uyuni – Sud Lipez – Uyuni – Cusco – Vallée Sacrée – Cusco – Lima). Les hôtels proposés par l’agence sont excellents et de très bonnes qualités toujours excellemment bien placés et proches des lieux à visiter. Toujours situés au calme et proches de toutes les commodités. Les chambres réservées correspondaient à nos souhaits. Quasiment tous les hôtels ont reçus des prix qualité des différents sites sociaux des voyageurs. Concernant les liaisons, bus, taxis, transferts. RAS, tout a été parfait! A la minute prêt, nous avions les chauffards. La logistique nourritures et eaux toujours en respect avec notre circuit. Les lieux choisis, les guides utilisés de grande qualité, l’aspect sur mesure à été très appréciables. Parfois en groupe (canyon de Colca et dans le Sud Lipez en Bolivie) mais plus souvent tout seul comme prévu.

    Ensuite sur le prix du circuit, cela reste nettement moins cher que d’acheter en France (taxe en moins et on paye en Dollars – en janvier 2015, leuro dollars était très intéressant). Pour du sur mesure je suis ravi du prix déboursé. Demandez Arnaud. Je lai sincèrement remercié pour notre voyage au top.

  • an.other

    Les formalités à l’aéroport de Lima sont relativement soft et rapides. Pour les Français, un passeport valide encore 6 mois suffit pour entrer dans le pays. A la douane, chaque passager est invité à appuyer sur un bouton qui actionne, de manière aléatoire, une petite lampe. Si celle-ci est de couleur verte, on passe sans histoire. Si au contraire elle est rouge, on a droit à une fouille en règle.