De Rio de Janeiro aux chutes d’Iguazu

Rio_de_Janeiro_from_CorcovadoRio de Janeiro : ville des Jeux Olympiques 2016 après avoir été la ville de la Coupe du Monde de football 2014. Connaissez-vous l’origine du nom de Rio de Janeiro qui n’est pas la capitale du Brésil ? Quand les Français ont débarqué dans cette ville, ils ont pris la mer pour un fleuve et l’ont donc appelé Rio.

Rio de Janeiro, le pain de Sucre, Corcovado, Copacabana

Comment se rendre de l’aéroport au centre-ville de Rio de Janeiro?

L’aéroport de Rio se trouve à 45 bonnes minutes du centre ville.

Le taxi est la meilleure solution pour se rendre à votre hôtel et surtout la plus sûre.
 Donc en descendant de l’avion, trouvez un taxi à prix fixe.

Rendez-vous au stand de Taxis AEROCOOP. Leur service est fiable et vous éviterez ainsi toute arnaque. Le trajet depuis l’aéroport et le quartier de Copacabana coûte environ 50 R$. Sachez qu’au Brésil la plupart des taxis acceptent des dollars US (renseignez vous avant de partir sur le taux de change).

Rio de Janeiro - Christ surplombant la ville

Laissez vos commentaires...

Comment voyager dans Rio de Janeiro ?

Le métro: le réseau est bien étendu, les rames sont propres et sûres, seul défaut, il est un peu cher.
Les bus: Tout d’abord, leur nombre est impressionnant. On ne voit (presque) que ça dans les rues. Les compagnies sont nombreuses et desservent tous les quartiers (du moins tous les lieux touristiques de la ville). On souhaite que le bus s’arrête ? Il faut tirer sur la longue corde qui courre au plafond du bus et qui déclenche le “arrêt demandé”. On se trompe de ligne ou de sens ? Pas de problème, le chauffeur vous dépose un peu plus loin et vous explique où prendre le bon bus (sans avoir à payer). En fait, on paye seulement après avoir passé le tourniquet, auprès de l’employé chargé d’encaisser.

Attention! Sur Copa on nous a dit de faire attention, les pickpockets rodent un peu partout et les vols avec violence ne sont pas rares. Les vols, on s’en tape un peu, quand on va à Copa c’est en maillot de bain avec les serviettes de l’hôtel. La plage la plus célèbre du monde est aussi la plus riche et la plus pauvre à la fois. Les petits vendeurs côtoient les grands hôtels de luxe.

Ou dormir à Rio de Janeiro ?

Discovery Hotel, rua Benjamin Constant 26, Gloria, Rio: Cet hôtel est un endroit parfait. Le personnel est sympathique et serviable. L’atmosphère de l’auberge de jeunesse est comme à la maison. L’hôtel est bien situé car il est à seulement un pâté de maisons de la station de métro de Gloria. Vous avez un supermarché et endroit pour manger à seulement 2-3 minutes à pied.
Apa Hotel, rue Républica,305, Rio: La plage est au bout de la rue, le métro est à 200m, en plein cœur de Copacabana. Les chambres sont spacieuses et propres. Les salles de douche également, elles sont privatives.

3a3e7a4e5957964a-c1be6Notre coup de coeur à Rio de Janeiro

Afin de profiter pleinement de Rio de Janeiro, nous vous conseillons de louer un appartement dans le quartier d’Ipanema, proche de la station de métro Osorio. C’est le type d’hébergement idéal si vous séjournez quelques jours à Rio de Janeiro. Plus
Une adresse francophone pour loger à Rio

Ou manger à Rio de Janeiro ?

Beco das Sardinhas rua Miguel Couto. En face de l’église Santa Rita. Mercredi et Vendredi la rue ferme et se consacre à la sardine grillée. Prix routard
Agoda Flor de Coimbra 34 rue Teotonio Regadas. Restaurant portugais recommandé par le Routard. On y mange la meilleure bacalhau (morue) de Rio que vous pouvez savourer sous toutes ses formes. Cadre authentique. Bonne ambiance. Addition raisonnable.
Confeitaria Colombo: un endroit qui vaut vraiment le détour. Il s’agit d’un salon de thé très « art nouveau » fondé en 1894 au cœur du vieux Rio de Janeiro, dans un cadre « Belle Epoque », aux grands miroirs importés de Belgique, il y en avait partout. Cet établissement est absolument magnifique, quel plaisir des yeux !

Plage de RioDans quels quartiers séjourner?

Voici les 3 quartiers que l’on vous recommande pour séjourner à Rio de janeiro et ainsi profiter pleinement de l’ambiance de l’une des plus belles villes au Monde :
Ipanema. Quartier le plus sûr de la ville, au coeur de l’animation. Proche des superbes plages et des meilleures restaurants sans parler du shopping !
Copacabana. Quartier où les hébergements sont les moins onéreux tout en restant proche de la plage et à courte distance en bus ou en taxi du quartier d’Ipanema.
Santa Teresa. Pour ses pensions au style colonial. Proche du centre-ville ou Centro et des bars animés du quartier de Lapa. Attention il peut être dangereux de s’y promener à pied la nuit.

Que voir à Rio?

Achetez en ligne un Accès au Corcovado

Le bus n°584 est le meilleur choix pour se rendre au pied du Christ Rédempteur (redentor) au sommet du Corcovado.

rio_corcovado_1067Depuis les quartiers d’Ipanema ou de Copacabana le trajet dure environ 50mn. Une fois descendu du bus, dirigez-vous vers la billeterie du train à crémaillère qui se trouve juste en face de l’arrêt de bus. Ce train vous permettra d’accéder en 20 minutes environ au sommet de la colline Corcovado situé à 710m d’altitude.

Au pied du Pain de Sucre

On trouve une belle plage. On longe la mer et on croise le long du sentier de beaux oiseaux colorés et de drôles de petits singes peu farouches et très joueurs. Balade conseillée par http://www.onedayonetravel.com/visite-et-guide-pratique-du-pain-de-sucre-visite-02-rio-de-janeiro-bresil/Quant à Copacabana, le quartier est génial : c’est très vivant et la plage est magnifique (tout comme celle d’Ipanema d’ailleurs) mais j’avoue qu’il existe un certain risque à s’y balader le soit tard…les favelas sont en effet très proches

Rio vu du pain de sucreLe centre

A ne pas manquer car l’ambiance y est totalement différente des quartiers de bord de plage que sont Ipanema ou Copacabana. C’est là où les gens travaillent.
Incontournables:
Le Palácio Tiradentes : l’actuelle Assemblée Législative de Rio de Janeiro, ancienne prison où fut enfermé le Tiradentes, le héros de l’indépendance nationale.
Le couvent Santo Antonio et de Sao Francisco : impressionnant ……architecture coloniale et intérieur bordé d’or…..
Le théâtre municipal de Rio de Janeiro
Les puces

Le quartier de Santa Teresa
Photographiez le célèbre « bondinho » (tramways), brinquebalant ses passagers sur son viaduc

Visiter une favela

Je vous conseille de vous rendre à la favela Santa Marta.

Située à proximité de Botafogo, elle est très facile d’accès. C’est la première favela pacifiée et l’une des plus sûres à visiter. Faites la visite de la favela avec un guide du Rio Top Tour program. Vous les trouverez facilement à l’entrée de la favela. C’est une intiative lancée par le gouvernement en 2010 qui forme les habitants volontaires de la favela à devenir guides touristiques dans leur propre communauté. Ainsi ils peuvent partager leur histoire et promouvoir la culture de la favela et son mode de fonctionnement.

Visiter une favela de cette manière permet donc de contribuer au développement social de la communauté et de participer à sa démargénalisation. Vous vous rendez à la favela de Santa Marta grâce au funiculaire récemment construit. De là-haut vous aurez une vue imprenable sur les plages de Rio, mais vous en êtes bien loin

A voir dans les environs de Rio?

Favela rocinhaOuro Preto: est une perle baroque à ne pas manquer qui fut l’un des plus grands gisements d’or du Brésil. La ville entière est classée au patrimoine mondial de l’Humanité.
Paraty: haut lieu du tourisme brésilien, à 280 km de Rio, est une petite ville coloniale du XVIIIe siècle quasi intacte et très bien restaurée.

Ilha Grande: entre Rio et São Paulo, est une île préservée. Le tourisme y est régulé pour la protection du site. Vous pourrez y découvrir la jungle en toute sécurité, et profiter des plages pour exercer toutes sortes d’activités nautiques.

rio_homepageComment se rendre à Ilha Grande?

Depuis Rio de Janeiro, il faut tout d’abord se rendre à Angra qu’on rejoint en bus depuis la gare routière (Rodoviaria Novo Rio) de Rio de Janeiro.

Le paysage côtier est magnifique. Arrivé à  la gare routière d’Angra dos Reis, vous devez marcher 20 minutes à pied et vous rendre au dernier quai du port. Vous passerez devant une banque HSBC, pratique pour retirer de l’argent car aucun distributeur n’est présent sur l’île.

Ilha Grande

Une fois arrivé au quai du Ferry BARCAS SA:  plusieurs options pour rejoindre l’île :

•    le Ferry BARCAS SA, pas cher 4.50 R$ pour un départ à 15h30, recommandé surtout si la mer est agitée car la salle destinée aux passagers est couverte. Trajet de 1h30. De 500 à 1000 passagers à bord.
•    Un catamaran ou un voilier, présent sur le quai, part à 14h30. On vous le recommande surtout s’il fait beau et que la mer est calme. Plus cher mais plus rapide que le ferry, 15 R$ pour un trajet d’1h.

Quelles plages? où loger? où manger?

Plus

Les chutes d’Iguazu

Chute IguazuLes chutes d’Iguaçu (Cataratas do Iguaçu en Portugais et Cataratas del Iguazu en Espagnol) se trouvent en pleine Amazonie à la frontière de 3 pays : Brésil , Argentine et Paraguay. Pour un avoir un bon aperçu des chutes, il faut aller à la fois du côté argentin et du côté brésilien, car les perspectives y sont différentes.

Comment aller sur le site d’Iguazu

De l’aéroport il y a environ une vingtaine de kilomètres et le trajet en taxi coûte plus ou moins 30 euros, mais il n’y a pas de bus direct entre l’aéroport de Foz et Puerto Iguazu. Il faut prendre un bus vers Foz do Iguaçu puis un autre vers Puerto Iguazu.

Il n’y a pas de formalités spéciales entre le Brésil et l’Argentine. Vous passez au poste frontière en présentant votre passeport, on vous mettra un tampon d’une validité de trois mois et puis c’est tout.

Quand prendre des photos?

Bien que le débit soit plus élevé d’avril à juin, la meilleure période pour une photo se situe d’octobre à décembre, lorsque les embruns sont modérés.

Iguazu chutes1Comment voir les chutes côté argentin?

En Argentine, il faut prendre un petit train qui vous emmène au bord du fleuve, et le reste du trajet s’effectue à pied sur des passerelles pendant un long moment jusqu’à la Gorge du Diable. Avant de voir les chutes, on les entend et on aperçoit le nuage d’embruns qui monte dans le ciel. Arrivé au bord, le spectacle est impressionnant.

Il faut toutefois faire attention aux appareils photos car quand le vent change d’orientation, c’est la douche garantie !

La suite de la visite est le retour vers le “camp de base” puis la descente à pied à travers la végétation tropicale jusqu’à un embarcadère pour monter en canot à moteur. Un sac en grosse toile imperméabilisée est fournit pour les effets personnel, mais de toute façon il est recommandé d’y aller en tenue légère qui puisse sécher rapidement car tout le monde est intégralement trempé. Le canot file vers les chutes et s’approche au maximum. Il est aussi possible de faire un survol des chutes en hélicoptère.

iguazu-falls-physical-mapOu manger?

Les restaurants du parc sont tous situés à proximité de la fameuse « Gorge du Diable », la cascade la plus impressionnante. Un système de passerelles permet de s’en approcher par la partie inférieure et de retrouver un peu les mêmes sensations que la veille en Argentine quand nous avions passé la journée au contact de l’eau. Sous le soleil, les embruns forment une multitude d’arc en ciel. C’est superbe.

Iguazu en Hélico?

Le tour en hélicoptère ne peut se faire qu’à partir du Brésil. En effet, pour une raison assez mystérieuse, les Argentins considèrent que le bruit des hélico est susceptible de gêner les animaux. L’appareil commence par remonter le Rio Iguazu, quasiment rectiligne à cet endroit. Quelques minutes plus tard, vous arrivez à l’aplomb des chutes. La vision de là-haut est absolument magique. Après deux ou trois passages, le pilote se dirige de nouveau vers l’héliport. La balade dans les airs n’aura duré que 15 ou 20 minutes. Mais c’est une vision des chutes à ne surtout pas manquer si le temps est au bleu…

Ce contenu a été publié dans Brésil, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "De Rio de Janeiro aux chutes d’Iguazu"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pierre Salviac
Admin
Il est tout à fait possible de faire les chutes d’Iguazu du côté brésilien et les chutes du coté argentin en une journée en partant tôt le matin, car la visite côté brésilien, est rapide mais le fait de rester 2 jours nous a permis de faire le parc aux oiseaux que l’on a tous les 2 particulièrement apprécié… C’est pourtant à faire car vous n’aurez pas toujours l’occasion d’être à l’intérieur de volières parmi des perroquets en masse ou des toucans que vous pouvez voir de si près…… Nous en avons aussi profité pour aller faire un tour du… Read more »
Pierre Salviac
Admin
Paraty, c’est très mignon à voir car c’est un petit village colonial qui ressemble aussi à un petit village de pêcheur mais une fois effectuée la visite de ce petit centre (qui je le répète vaut tout de même le détour pour ses rues pavées et ses petites maisons colorées très typiques), il n’y a rien à voir….
Routard Senior
Invité
Nous logions dans un petit hôtel face à la plage d’Ipanema (l’Hôtel Sol Ipanema : très bien !) : avec le recul, je pense que nous étions idéalement situés car le quartier d’Ipanema est vraiment un des quartiers les plus sécurisés de Rio où il fait bon se balader le soir, et à 1 heure ou 2 heures du matin sans craindre d’être agressé par un habitant des favelas……c’est en effet un quartier plutôt chicos et dont les favelas sont retranchés derrière un très grand lac !!!!! Quant à Copacabana, le quartier est génial : c’est très vivant et la… Read more »
wpDiscuz